Vers l'empowerment, ou l'autonomisation des femmes en Afrique

Investir dans l’autonomisation économique des femmes, désignée en anglais par « economic empowerment », est le moteur incontournable vers le développement de l’Afrique. La femme représente la moitié de l’humanité. À côté de l’homme, elle apporte une contribution énorme à l’économie au sein des familles, des entreprises et des exploitations agricoles.

Aujourd’hui, le domaine de l’autonomisation économique des femmes est aussi touché de manière disproportionnée par la crise de la Covid-19. Cela se matérialise par des pertes d’emplois, l’association d’une image de vulnérabilité à leur égard…

L’autonomisation économique des femmes c’est de laisser les femmes participer pleinement et entièrement au devenir de leur pays et en favoriser le développement durable. Pour ce faire, de nombreuses stratégies sont mises en œuvre impliquant d’une part les gouvernements et le secteur privé et d’autre part les femmes elles-mêmes.

Créer un partenariat entre les États et le secteur privé

C’est la responsabilité des gouvernements d’élaborer, de définir et d’exécuter différents programmes d’autonomisation économique des femmes. Néanmoins, l’application de ces programmes nécessite une grande volonté politique. 

L’autonomisation économique des femmes passe également par la participation et l’inclusion des femmes dans les processus décisionnels économiques. Les gouvernements doivent dans ce cas nouer des partenariats avec le secteur privé, vu qu’il prime sur l’économie de plusieurs pays et l’atteinte de cet objectif peut passer par ce secteur. Les femmes doivent être présentes aux conseils d’administration, aux postes de direction, créer ou diriger leur prop entreprise.

Promouvoir le rôle de la femme dans le secteur agricole

L’agriculture constitue un levier de développement dans plusieurs pays émergents en Afrique. Il importe de changer le rôle de la femme dans ce secteur. Il est aussi nécessaire d’encourager et faciliter l’accès à aux ressources pour les femmes et de renforcer leurs capacités dans différents domaines tels que dans les techniques de production et de gestion d’une exploitation agricole.

Développer l’entreprenariat féminin par des aides financiers

Il faut accroître l’entrepnariat des femmes en facilitant leur accès à des produits financiers adaptés à leurs besoins. Il ne s’agit plus de micro financements, mais plutôt faire appel à toutes sortes d’instruments financiers. Comme des autorisations de crédits plus importantes, des fonds de garantie, de capital-investissement ou « private equity », de location avec option achat pour leur aider à se procurer des outils de production nécessaires.

Créer des réseaux de soutien et de partage entre femmes

L’autonomisation économique des femmes passe également par une entraide et cohésion entre les femmes. Il est essentiel de créer des clubs où elles se sentent en confiance et partagent leurs expériences afin d’aider les autres dans leurs voies. Les femmes africaines leaders doivent servir de modèle, inspirer et persuader les jeunes qu’elles peuvent elles aussi réussir à leur tour.

Vous êtes un candidat ! Inscrivez-vous ici ! 
Vous êtes une entreprise ! Inscrivez-vous ici !