La rétention des talents en Afrique

Dans le domaine de la gestion des ressources humaines, la capacité à attirer et à garder les talents figure parmi les principales difficultés rencontrées par les entreprises en Afrique. Selon les rapports du « Global Talent Competitiveness Index » (GTCI) de l’édition 2020, le continent occupe toujours le bas du classement concernant la compétitivité des talents. Néanmoins, la liste compte cette année 33 pays africains contre 28 en 2019, sur un total de 132 pays. Des améliorations sont constatées avec les efforts menés en matière d’infrastructures et d’innovation qui renforcent progressivement l’attractivité des talents.

Aujourd’hui, la rétention des talents est un défi auquel les entreprises installées sur le continent africain doivent faire face. Plus d’efforts doivent être réalisés pour développer et retenir les talents, leurs performances étant un facteur essentiel pour stimuler la croissance. Ce qui implique aux entreprises de travailler davantage sur leur stratégie de gestion des talents.

Attirer les talents

Les meilleurs profils sont nombreux à privilégier des entreprises qui ont une marque employeur forte. Dans ce cadre, proposer des rémunérations attrayantes qui concordent avec la réalité du marché et la concurrence constitue un atout important. Pour négocier les contrats, les candidats sont davantage attirés par les organisations qui proposent des protections sociales pour ne citer que les frais de santé ou la prévoyance par exemple. Pour créer les meilleures conditions afin d’attirer les meilleurs éléments, les entreprises ont aussi tout intérêt à offrir des plans avantageux. Ceci concerne notamment les logements, les véhicules, les moyens de télécommunications. D’autre part, la prise en charge des frais d’installations ainsi que les primes liées à la santé et à la sécurité sont des points importants auxquels les talents sont sensibles.

Retenir les meilleurs éléments

La concurrence est rude en ce qui concerne le recrutement des talents sur le continent. De ce fait, les dirigeants doivent mettre en place des programmes pour optimiser la rétention des meilleurs effectifs. Cela passe notamment par la formation ou encore le coaching permettant un développement continuel des compétences. Investir dans la formation permet entre autres d’offrir des opportunités d’évolutions en interne, ce qui représente des attraits importants pour les talents. Pour renforcer les compétences de leurs talents, certaines entreprises établissent des partenariats avec des grandes écoles. La fidélisation des collaborateurs passe également par des programmes d’échanges. Ceci permet aux profils à fort potentiel d’exprimer tout leur talent en les faisant participer aux réflexions stratégiques de l’entreprise.

Vous êtes un candidat ! Inscrivez-vous ici ! 
Vous êtes une entreprise ! Inscrivez-vous ici !